Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Le Taekwondo

Le Taekwondo


groupesToute l'association

LeTaekwondo

taekwondo

APERCU HISTORIQUE DU TAE KWON DO

Les traces d’arts martiaux originaires du Pays du Matin Calme, ancêtres du Taekwondo, remontent loin dans l’histoire coréenne. Ainsi, des fresques murales du royaume de KOGURYO (aux environs de 37 avant J.C.) présentent des combattants pratiquant des techniques proches de celles du Taekwondo. Sous les royaumes de Paekje et Silla, les rois développèrent les pratiques martiales qui devaient atteindre leur apogée sous le nom de Kung Jung Mu Sul ou Taekyon, puis de Hwarang-Do. Les Hwarang, jeunes nobles guerriers, participèrent activement à l’unification des trois royaumes de l’ancienne Corée sous le nom de Koryo.

Bien plus tard au XVIème siècle, sous la dynastie des YI, le roi Chongjo fit publier le premier traité des arts martiaux intitulé Muye Dobo Tong Ji et les arts martiaux se démocratisèrent. Pourtant, cette dynastie déclina progressivement pour aboutir à l’annexion de la Corée par le Japon en 1911. Bien entendu, l’envahisseur nippon interdit immédiatement la pratique des formes martiales traditionnelles, pour imposer ses propres disciplines dont le Karaté-Do. La majorité des pères fondateurs du Taekwondo sont issus du Karaté-Do.

Dès la libération en 1945, différentes formes de Kwon Bup, Taekyon et Tang Soo Do reprirent leurs entraînements au grand jour. En raison de l’engouement rapide, en 1955, les cinq principaux styles (appelés Kwan et dont le plus célèbre demeure le Chung Do Kwan) décidèrent de s’unir sous le nom de Taesoodo grâce à l’impulsion de celui qui est considéré comme le père du Taekwondo moderne, le Général CHOI Hong Hi. Ce dernier fit beaucoup pour l’expansion du Taekwondo en particulier au travers des forces armées coréennes. En 1961, l’Association Coréenne (K.T.A) est crée. En 1965, le nom de Taekwondo (Voie du poing et du pied) est définitivement adopté. Au cours des années 1960, le Taekwondo se développe et de nombreux experts coréens commencent à s’expatrier pour promouvoir leur discipline. En 1966, est fondée l’International Taekwondo Federation avec le général CHOI comme premier Président. En 1969, Maître LEE Kwan Young introduit le Taekwondo en France.

En 1972, après le départ du Général CHOI et de l’I.T.F. pour le Canada pour des raisons essentiellement liées à la politique intérieure de la Corée, est inauguré le Kukkiwon, centre mondial du Taekwondo à Séoul. L’année suivante, les premiers championnats du monde masculins se tiennent au Kukkiwon et la W.T.F. (World Taekwondo Federation) est crée, avec le Dr KIM Un Yong comme Président. En 1975, la W.T.F. est affiliée à l’AGFIS (Association Générale des Fédérations Internationales de Sports). Les premiers Championnats d’Europe se tiennent à Barcelone en 1976 après la création de l’European Taekwondo Union. En 1980, la W.T.F. est reconnue par le C.I.O. lors de sa 83ème Session Générale. Quelques mois plus tard les 1ers Championnats du Monde de Taekwondo du CISM (Conseil International du Sport Militaire) se déroulent à Séoul. 1982 voit Philippe BOUEDO ramener son premier podium mondial à la France avec une médaille de bronze. En 1985, le Taekwondo est formellement adopté comme sport de Démonstration Olympique pour les Jeux de Séoul en 1988. En 1986, le Dr KIM est élu Président de l’AGFIS et les premiers Championnats du Monde Universitaires ont lieu aux U.S.A. En 1987, se déroulèrent les premiers championnats du monde féminins (8èmes masculins). Du 17 au 20 septembre 1988, le Taekwondo fait ses débuts comme sport Olympique de démonstration lors des 24èmes Olympiades de Séoul. La même année voit Philippe BOUEDO ramener son 1er titre mondial à la France aux Championnats du monde militaires. En 1992, le Dr KIM Un Yong est élu Vice-président du C.I.O. (Comité International Olympique). Du 3 au 5 août suivant le Taekwondo voit sa seconde participation aux Jeux Olympiques en tant que Sport de démonstration à Barcelone avec trois médailles françaises (l’argent pour Brigitte GEFFROY et le bronze pour Catherine NOBLE et Djamel KHALI. Enfin, le Kukkiwon accueille le 1er Han Ma Dang en fin d’année. L’année suivante est celle du 1er titre mondial senior pour Mickael MELLOUL.

tkd compet

Le 4 septembre 1994, date historique pour le Taekwondo : lors de sa 103ème session à Paris, le Comité International Olympique inscrit l’art martial coréen comme Sport Olympique officiel pour les Jeux de Sydney en l’an 2000. Le 8 octobre 1994, après des années de tutelle, le Taekwondo français obtient son indépendance avec la création du Comité National de Taekwondo, puis le 1er septembre 2005 de la Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées (F.F.T.D.A.). Le Dr Paul VISCOGLIOSI est son premier Président, élu à l’unanimité. En1996, les premiers Championnats du Monde Juniors se tiennent à Barcelone. En 2000, Lyon à l’honneur d’accueillir la Coupe du Monde de Taekwondo avec 5 médailles françaises. Du 27 au 30 septembre suivant, l’art martial coréen fait son entrée officielle aux Jeux Olympiques d’été à Sydney en particulier grâce aux efforts du Dr KIM Un Yong qui sera également l’un des principaux artisans du rapprochement des deux Corée à cette occasion et qui défileront sous la même bannière. Pascal GENTIL y décroche une superbe médaille de bronze. En 2001, c’est Mahmedy DOUCARA qui ramène son 2ème titre mondial à la France. Du 4 au 7 décembre, Paris accueille le Tournoi Mondial de qualification Olympique. En 2004, le Dr KIM démissionne de la Présidence de la W.T.F. Il sera remplacé provisoirement par PARK Sun Jae puis lors de l’Assemblée Générale suivante par le Dr CHOUE Chung Won. Du 26 au 29 août, le Taekwondo participe à ses deuxièmes Jeux Olympiques à Athènes avec une nouvelle médaille de bronze de Pascal GENTIL et surtout la médaille d’argent de Myriam BAVEREL.  Début 2005, Roger PIARULLI est élu Président de la F.F.T.DA., réélu en 2009 et 2012. Lors des J.O. de Londres en 2012, Anne Caroline GRAFFE décroche une magnifique médaille d’argent et Marlène HARNOIS la médaille de bronze. En 2014, la W.T.F. comprends 215 nations membres réparties en 5 Unions Régionales. La France pour sa part dépasse à cette date les 50000 licenciés.

Pour plus de renseignements, l'ouvrage de l'Ecole de la Vague Bleue « MUDO, les arts martiaux coréens » vous fournira un état détaillé de la Corée et des arts martiaux coréens au plan historique (disponible dans l’espace « boutique »).

Recherche

Calendrier

Prochains événements

Aucun évènement à afficher.

FACEBOOK